David Garrett


David Garrett T+¬te

« Il respecte avec honnêteté les intentions du compositeur. Il ne fait aucun écart dans son interprétation. Il est imprégné par la musique classique avec laquelle il a grandi. Je suis très impressionné par la justesse de son interprétation dans le respect qu’elle témoigne au compositeur. En d’autres mots, il possède une véritable technique et un son exceptionnel qu’il met au service des œuvres qu’il joue. Et cela est très important » (Zubin Mehta, Dezember 2013)

Ses études enrichissent encore son jeu de nouvelles facettes. Son enthousiasme particulier pour la composition est particulièrement récompensé lorsqu’il remporte le prestigieux prix du Concours de Composition de la Julliard School en 2003 avec une fugue composée dans le style de Johann Sebastian Bach. Son professeur de composition Eric Ewazen dit de lui :  « L’intensité spectaculaire et expressive de son jeu nous a subjugué. Tous ceux qui ont eu le plaisir d’être son professeur ont reconnu son don extraordinaire et son incroyable talent… ».

A la fin de ses études dans la classe d’Itzhak Perlman à la Juilliard School à New York, David Garrett décide de poursuivre son objectif artistique en présentant au plus grand public un répertoire à la fois en musique crossover et en musique classique. La popularité de ses concerts crossover permet au violoniste de faire découvrir la musique classique à un nouveau public qui s’enthousiasme alors pour cette musique réputée « sérieuse ».

David Garrett développe l’idée de s’engager dans le monde du crossover dès son plus jeune âge pendant ses études à la Juilliard School : « à l’âge de 16 ans, je me demandais toujours pourquoi mes amis et les jeunes de mon âge n’allaient pas au concert et n’écoutaient pas pas la musique merveilleuse de Bach, Mozart, Beethoven ou Bruch…». Pendant ses études à la Juilliard School, David Garrett crée des liens avec d’autres disciplines artistiques telles que le théâtre et la danse. Il remarque que les étudiants de ces classes sont enthousiasmés dès qu’il leur joue un air de musique classique au violon mais qu’ils n’ont pas pour autant l’habitude de fréquenter régulièrement les salles de concerts de musique classique. Lors de ces moments musicaux, il est demandé à David Garrett de jouer aussi des chansons pop. Le violoniste se plie bien volontiers à cette proposition tout en y intégrant également des œuvres bien connues du répertoire classique. Ses camarades sont enchantés et l’idée, d’initier le public à la musique classique en passant par des arrangements de musique pop, est née.

La réussite de sa carrière lui donne raison. Le public et la presse se pressent aux concerts et ses CD obtiennent un grand succès dans le monde entier – Amérique, Europe ou Asie – quelque soit le programme qu’il interprète, musique classique ou musique pop, ou la formation dans laquelle il joue, orchestres symphoniques, groupes pop, orchestres de chambre…

En 2016, David Garrett fête déjà 25 ans de scène.

Né à Aix-la-Chapelle d’un père juriste et d’une mère américaine danseuse de ballet, David Garrett reçoit son premier violon à l’âge de quatre ans et donne son premier concert à l’âge de dix ans avec l’Orchestre Philharmonique de Hambourg. A treize ans, il est le plus jeune artiste à signer un contrat exclusif avec la Deutsche Grammophon Gesellschaft. Il joue avec de prestigieux orchestres et chef d’orchestres, dont Zubin Mehta, Claudio Abbado, Giuseppe Sinopoli et Yehudi Menuhin. En 1999, alors à l’apogée de sa carrière, ce jeune homme plein d’avenir fait un choix décisif : il décide d’échapper à son parcours tout tracé de violoniste classique et part pour New York, non pas pour s’accorder du bon temps, mais pour parfaire sa technique et asseoir ses compétences musicales sur des bases solides : il est admis à la prestigieuse Juilliard School dans la classe d’Itzhak Perlman et également aux cours de musicologie et de composition. Son enthousiasme particulier pour la composition est récompensé par le prestigieux prix du Concours de Composition de la Julliard School en 2003 avec une fugue composée dans le style de Johann Sebastian Bach. Son professeur de composition Eric Ewazen dit de lui: « L’intensité spectaculaire et expressive de son jeu nous a subjugué. Tous ceux qui ont eu le plaisir d’être son professeur ont reconnu son don extraordinaire et son incroyable talent…».

News

Timeless-WP

 

Le dernier album de David Garrett Timeless – Brahms & Bruch Violin Concertos accompagné par le « Israël Philarmonic Orchestra » dirigé par Zubin Mehta est disponible en France.


Photos


Vidéos

 

Téléchargements

logo-pdf

CV